Nouveau cap

IMG_7872 copie

Manche d’ouverture du Championnat de France des Rallyes deuxième division, le Rallye Epernay-Vins de Champagne, élu événement sportif de l’année 2016 à Epernay, accueille plus d’une centaine de participants.

Quantité et qualité. A l’occasion de sa 21e édition, du 31 mars au 2 avril, le Rallye Epernay-Vins de Champagne réunit plus d’une centaine d’engagés. Le plateau réunit quantité et qualité avec 9 WRC (idem 2016), 6 R5 (deux de plus), 11 A8, 8 R3, N4 et N3, 7 N2 et 6 F2-13 sans oublier 17 F2-14 (record égalé de l’an passé). Avec un maximum de classes représenté, de belles bagarres sont annoncées entre concurrents venant des quatre coins de l’Hexagone et notamment de la Région Grand Est.

Les licenciés de l’ASAC Champagne sont également nombreux à vouloir en découdre sur les routes de vignes qui font la spécificité et la renommée de cette épreuve. Des fidèles sont encore présents. A commencer par des anciens vainqueurs. Cinq pilotes représentent au total, 13 succès : Alain Vauthier, (vainqueur à 9 reprises), qui reprend du service au volant de sa Peugeot 206 WRC, Armando Pereira, lauréat pour la deuxième fois il y a 20 ans, Daniel Fores (1er en 2001), Jérôme Galpin (1er en 2005) et  Laurent Bayard qui remet son titre en jeu avec la Toyota Corolla WRC. La concurrence vient de quatre Citroën DS3 WRC (toujours présentes au plus haut niveau mondial) emmenées par, outre Pereira, Raphaël Bouchy, Laurent Viana, et Jean-Charles Beaubelique qui vise le titre de Champion de France des Rallyes deuxième division. Vincent Christiann aligne une Ford Fiesta WRC et Chris Van Woensel, une originale Mitsubishi Lancer WRC. Ce Belge, nouveau venu, est à surveiller tout comme les R5 emmenées par Quentin Giordano et Dominique Rebout. Avec leurs Peugeot 208 T16, ces derniers aimeraient jouer à nouveau les premiers rôles et accrocher une de leurs épreuves préférées à leurs palmarès. Sur leurs routes, les pilotes du Sébastien Loeb Racing vont trouver Jérôme Galpin qui, tout comme Jean-Luc Roché, dispose d’une diabolique Skoda Fabia R5 et Lionel Comole (Fiesta) qui découvre la Champagne.

La classe A8 réservée aux quatre roues motrices turbo est prometteuse avec les présences de Frédéric Rimbeaux, meilleur représentant de Champagne-Ardenne à la Finale de la Coupe de France des Rallyes à Lunéville en 2016, Teddy Blanc-Garin, Jean-Noël Tournay et Eric Cunin. Les Groupes N et F2000 semblent ouverts et sujets à des surprises.

Dixième édition pour le rallye VHC. Les Véhicules Historiques de Compétition sont à nouveau de la partie pour une dixième édition comptant pour la Coupe de France des Rallyes VHC coefficient 3. Six équipages sont inscrits. François Guillemin et son Opel Kadett GTE sont les grands favoris.

Découpage. En 2017, la première journée est dense avec 100,54 km chronométrés répartis en huit spéciales dans la Vallée de la Marne. Le dimanche, après une courte entame aux portes d’Epernay, une épreuve chronométrée de quasiment 30 km (2 de plus que l’an dernier) dans la Côte des Blancs, qui a été appréciée par les concurrents pour son tracé et sa difficulté, est à parcourir deux fois tout comme celle arrivant Mutigny qui accueille l’épreuve pour la vingt-et-unième fois. Le cap de la 20e édition du Rallye Epernay-Vins de Champagne est donc franchi du 31 mars au 2 avril grâce à l’appui des différents partenaires dont Renault Automotor, Les Vignerons Champenois dans la course, la Ville d’Epernay, la région Grand-Est et le département de la Marne.